Comment créer un personnage de Donjons et Dragons (D&D)

Comment jouer à donjons et dragons ? (D&D)

Comme je vous l’expliquais dans mon précédent article  » Qu’est-ce qu’un jeu de rôle ? « . Donjons et Dragons (D&D) est un jeu de rôles. C’est mon jeu de rôle de prédilection et je me suis dit que j’allais essayer de produire un petit tuto pour tous ceux qui pourraient être intéressé par une partie de ce jeu de fantasy emblématique.

Apprendre à jouer à D&D

#Basique-simple : Ce qu’il faut savoir sur D&D

Dans Donjons et dragons, vous et vos amis pouvez créer des personnages uniques. Pour cela vous devrez consulter les nombreuses races du jeu, leurs classes, choisir le personnalité et leur construire un background. Avant de jouer, vous devrez donc établir les bases de votre personnage. Ensuite, vous aurez à calculer ses scores de capacités pour déterminer les statistiques de base de votre personnage, comme la Force ou l’Intelligence. Ensuite, vous pourrez choisir pour votre personnage des compétences, des pouvoirs, des armes et des armures. Vous finirez cette étape de conception en définissant sa personnalité et en choisissant son alignement (Bon, Loyal ou Neutre).

Choisissez une version de D&D et imprimer votre fiche personnage

Avec le temps, certaines classes, règles et pouvoirs ont changé dans D&D. Il s’agissait parfois d’équilibrer l’expérience de jeu, de prendre en compte les retours des joueurs et testeurs, etc. Il existe donc plusieurs versions de ce jeu, personnellement je joue à la 5e édition la plus récente que je trouve très équilibrée mais qui n’est pas encore « complète ». J’attends avec hâte les prochaines mises-à-jour. Peu importe la version retenue, il est important que tous les  joueurs utilisent une seule version pour la création des personnages.
Après cela,  vous devrez imprimer votre fiche personnage (voir l’image en dessous).

C’est sur la fiche de personnage que seront indiquées toutes les informations dont vous aurez besoin pour créer votre personnage. Vous pouvez aussi écrire les informations de votre personnage à la main sur une feuille de papier vierge ou bien la taper sur votre ordinateur.

Remplissez votre fiche de personnage

Pour commencer, vous devrez choisir un genre et une raceVotre personnage pourra être masculin, féminin, queer, trans, etc. Une fois que vous aurez régler cette question, vous devrez choisir une race. Dans D&D version 5, il y a près d’une quinzaine de races. Chacune de ces race possède des caractéristiques qui lui sont propres.

Quelle race choisir ?

races donjons et dragons (D&D)

Voici un aperçu des caractéristiques les plus importantes de chaque races dans D&D version 5. N’hésitez pas à aller sur ce site pour en savoir plus.

  1. Elfe : Les elfes sont des créatures magiques très gracieuses. Si vous êtes un elfe, votre Dextérité augmente de 2. Vous maîtrisez la compétence Perception. Vous avez l’avantage aux jets de sauvegarde contre les effets de charme et la magie ne peut pas vous endormir. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et l’elfique. L’elfique est fluide, possède de subtiles intonations et une grammaire complexe.

  2. Halfelin : Rien n’est mieux que le confort de sa maison, voilà ce que pense la plupart des halfelins. Si vous êtes un Halfelin, votre Dextérité augmente de 2. Lorsque vous obtenez un 1 au dé d’un jet d’attaque, de caractéristique ou de sauvegarde, vous pouvez relancer le dé et devez alors utiliser ce nouveau résultat. . Vous avez l’avantage aux jets de sauvegarde pour ne pas être effrayé. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et le halfelin. La langue halfeline n’est pas secrète, mais les halfelins sont réticents à la partager avec d’autres. Ils écrivent très peu, et par conséquent ne possèdent pas un riche corpus de littérature. Leur tradition orale, cependant, est très forte. Presque tous les halfelins parlent le commun pour converser avec les gens qui partagent les terres qu’ils habitent ou sur lesquelles ils voyagent.

  3. Humain : Les humains sont la plus jeune des races communes, la dernière à être apparue et celle dotée de la plus faible longévité par rapport aux nains, aux elfes et aux dragons. Si vous êtes un humain deux caractéristiques différentes de votre choix augmentent de 1. Vous gagnez la maîtrise d’une compétence de votre choix.. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et une langue supplémentaire de votre choix. Les humains apprennent généralement les langues des peuples avec lesquels ils traitent, y compris les dialectes obscurs. Ils sont friands de saupoudrer leur discours avec des mots empruntés à d’autres langues comme les malédictions orques, les expressions musicales elfiques, les expressions militaires naines, et ainsi de suite.

  4.  Nain : Petit et costaud vous êtes téméraires et êtes aussi aussi habiles en tant que guerriers, mineurs ou artisans de la pierre et du métal. Si vous êtes nain, votre constitution est augmenté de 2.  Habitué à la vie souterraine, vous avez une vision supérieure dans l’obscurité et la lumière faible. Vous pouvez voir à 18 mètres dans une zone de lumière faible comme vous verriez avec une lumière vive, et dans le noir comme vous verriez avec une lumière faible. Dans le noir, vous ne discernez pas les couleurs, uniquement des nuances de gris. Vous avez l’avantage aux jets de sauvegarde contre le poison et obtenez la résistance contre les dégâts de poison. Vous obtenez la maîtrise des hachettes, des haches d’armes, des marteaux légers et des marteaux de guerre. Vous parlez, lisez et écrivez le commun et le nain.Chaque fois que vous effectuez un jet d’Intelligence (Histoire) en relation avec l’origine d’un travail lié à la pierre, considérez que vous maîtrisez la compétence Histoire et ajoutez le double de votre bonus de maîtrise au jet, au lieu du bonus de maîtrise normal. La langue naine comporte de nombreuses consonnes dures et sons gutturaux, et ces caractéristiques se retrouvent lorsqu’un nain parle une autre langue.

  5. Drakéïde : Façonnés par les dieux draconiques ou les dragons eux-mêmes, les drakéides ont éclos d’œufs de dragons avant de former une race à part entière qui combine les meilleurs attributs des dragons et des humanoïdes. Si vous êtes un Drakéïde votre Force augmente de 2 et votre Charisme de 1. Vous pouvez utiliser votre action pour expirer une énergie destructrice. Votre ascendance draconique détermine la taille, la forme et le type de dégâts de votre souffle. Lorsque vous utilisez votre souffle, toute créature dans la zone de l’expiration doit faire un jet de sauvegarde, dont le type est déterminé par votre ascendance draconique. Le DD de ce jet de sauvegarde est égal à 8 + votre modificateur de Constitution + votre bonus de maîtrise. En cas d’échec, la créature subit 2d6 dégâts, et la moitié en cas de réussite. Les dégâts augmentent à 3d6 au niveau 6, 4d6 au niveau 11, et 5d6 au niveau 16. Après avoir utilisé votre souffle, vous devez terminer un repos court ou long pour pouvoir l’utiliser à nouveau. Vous obtenez la résistance au type de dégâts associé à votre ascendance draconique. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et le draconique. Le draconique passe pour être l’une des plus anciennes langues et est souvent utilisé dans l’étude de la magie. La langue semble cassante pour la plupart des autres créatures, et comprend de nombreuses consonnes dures et sifflantes.

  6. Gnome : Un bourdonnement constant d’activités imprègne les territoires des communautés gnomes. Si vous êtes un gnome votre Intelligence augmente de 2. Habitué à vivre sous terre, vous avez une vision supérieure dans le noir et les conditions de faible éclairage. Vous pouvez voir à 18 mètres dans une lumière faible comme vous verriez avec une lumière vive, et dans le noir comme vous verriez avec une lumière faible. Dans le noir, vous ne discernez pas les couleurs, uniquement des nuances de gris. Vous avez l’avantage aux jets de sauvegarde d’Intelligence, de Sagesse et de Charisme contre la magie. Vous parlez, lisez et écrivez le commun et le gnome. La langue gnome, qui utilise l’alphabet nain, est connue pour ses traités techniques et ses catalogues de connaissances sur le monde naturel.

  7. Tiefflin : Être accueilli par des regards suspicieux et des murmures, souffrir insultes et violences à chaque coin de rue, croiser le doute et la peur dans chaque regard, tel est le lot quotidien du tieffelin. Votre Intelligence augmente de 1 et votre Charisme de 2.  Grâce à votre héritage infernal, vous avez une vision supérieure dans le noir et les conditions de faible éclairage. Vous pouvez voir à 18 mètres dans une lumière faible comme vous verriez avec une lumière vive, et dans le noir comme vous verriez avec une lumière faible. Dans le noir, vous ne discernez pas les couleurs, uniquement des nuances de gris. Vous avez la résistance aux dégâts de feu.  Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et l’infernal.

Quel nom choisir ?

Pour cette étape, il y a deux écoles.

  1. Soit vous choisissez un nom qui correspond à la race de votre personnage. En ligne, vous trouverez de nombreux générateurs de noms D&D qui pourront vous aider. générateur de noms D&D
  2. Soit, vous laissez libre cours à votre imagination. Vous pouvez alors vous inspirer de votre jeu vidéo ou livre préféré, etc.

Quelle classe choisir ?

classes de donjons et dragons

La classe d’un personnage correspond à sa vocation. Votre classe donne un indice sur votre positionnement face au monde : un paladin veut servir son prochain et combattre le mal… sauf s’il s’est égaré du côté des forces du mal bien sûr. Un clerc soigne et soutient ses compagnons. Il pourrait connaître beaucoup de religieux et paladins. Les barbares sont considérés comme de féroces guerriers, sauvages et instables. Les druides ne font qu’un avec la nature, jettent des sorts et parlent aux animaux. Les rôdeurs sont des guerriers discrets qui ont dressés un ou plusieurs animaux sauvages, etc.

 

Vous avez désormais les caractéristiques de votre personnage bien en tête ! Il est temps de calculer ses scores d’aptitude. Pour savoir comment procéder, il faudra lire l’article « calculer ses scores d’aptitude sur D&D« .

La nuit, il rêve de veiller sur Gotham, Paris, Toulon... N'importe quelle ville qui fera de lui son héros... Mais dans la journée il est rédacteur pour livre-fantasy.fr et aime lire, jouer aux jeux-vidéo, faire du sport, sortir avec ses amis...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *