Et si on ouvrait le site aux contributions ?

Et si on laissait des lecteurs de fantasy rédiger leurs propres critiques de livres ? On pourrait avoir plus de de critiques et ça amuserait peut-être ceux qui veulent écrire de temps en temps sans pour autant gérer un site. Voilà l’interrogation qui nous a poussé à tenter l’expérience contributions.

 

Qu’est-ce qu’un contributeur ?

Sur le modèle de Critique-livre, nous avons décidé d’ouvrir le site aux contributions.

Il existe sur WordPress, plusieurs rôles et les administrateurs peuvent laisser des utilisateurs intervenir.

Un contributeur, peut écrire et gérer ses propres articles mais ne peut pas les publier. Notre volonté n’est pas de corriger ou de modifier les critiques qui auront été écrites mais de vérifier qu’elles sont bien conformes à notre charte. Nous laisserons donc toutes vos critiques telles quelles.

Un auteur, quant à lui, peut publier et gérer ses propres articles uniquement.

Après une première contribution, nous pourrons transformer les « contributeurs » en « auteurs » afin qu’ils puissent publier eux-mêmes leurs articles.

 

Quelle charte?

Nous ne demandons aux futurs/contributeurs auteurs de livre-fantasy, que de respecter ces 3 consignes :

1- Ne rédigez des critiques que de livres appartenant à la littérature de l’imaginaire (fantasy, fantastique, science fiction).

2- Pas de gros mots ni de grossièretés dans le texte et dans le choix des pseudos.

3- Amusez-vous !

 

Pour tenter l’expérience, rendez-vous en bas de la page pour créer votre login et votre mot de passe !

Passionnée par la Fantasy depuis mon plus jeune âge. J'ai passé mes premières années à me balader en forêt, persuadée qu'un jour je trouverai un oeuf de dragon (merci Eragon). Après cela, j'ai lu Ewilan et j'ai cru qu'en me concentrant assez j'arriverai à matérialiser mes pensées. Enfin, à 11 ans, je me suis dit que mes efforts allaient finalement payer et que j'allais recevoir une lettre qui m'enverrait à Beauxbatons... Comme rien de tout cela n'est arrivé, j'ai acquis deux convictions. 1- que la poste avait perdu ma lettre. 2- que la magie la plus simple à maîtriser resterait sans doute celle procurée par la découverte d'un bon livre fantasy. J'ai d'ailleurs fini par écrire mon propre livre, monter un site, mais ça, c'est une autre histoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *